Un bébé panda roux est né au Parc !

Le couple de pandas roux, mascotte du Parc, a donné naissance à un petit le 4 juin dernier. La petite boule de poils vit encore cachée dans le giron de sa maman. Encore un peu de patience, il ne sera visible qu’à la fin de l’été !

Une naissance attendue

C’est une grand joie pour le parc. Depuis que la rencontre des deux pandas roux adultes, Chaya et Tao en mars 2019, le parc avait l’espoir d’une naissance. C’est donc enfin arrivé ! L’équipe de soigneurs-animaliers est aux aguets car il s’agit de la première portée de Chaya.

Régulièrement, Maïlys et Anne-Gwenaël vérifient que tout aille pour le mieux dans l’enclos. Première surprise, il n’y a qu’un seul petit alors que la portée est souvent constituée de jumeaux ! Comme dans la nature, Chaya dispose de différents abris dans lesquels elle peut déplacer son petit. Le confinement a-t-il été bénéfique à cette naissance? Le calme du parc pendant cette longue période de fermeture n’a pu être, en effet que positif !

La conservation et le programme européen d’élevage

Le Panda Roux Ailurus Fulgens est classé en danger d’extinction dans la nature, sur la Liste rouge des espèces menacées (UICN). Bien que son commerce soit interdit, il fait malheureusement l’objet de trafic pour sa fourrure ou comme animal de compagnie… Une campagne #nopandapet alertait, il y a quelques mois, les fans de pandas roux sur ce danger qui le menace.

Logo du Programme Européen d’Élevage

10 000 individus, seulement, vivent dans leur milieu naturel (forêts au pied de l’Himalaya). Chaya et Tao sont nés en Europe dans d’autres zoos (Cerza en France et Dortmund en Allemagne). Ils font partis d’un programme européen d’élevage (EEP). Un coordonnateur forme les couples selon leur patrimoine génétique, afin d’être en mesure d’assurer la plus grande diversité génétique de l’espèce.

Un jour, espérons-le, les pandas clérois repeupleront les forêts du Népal et de Chine !

Quand pourra-t-on l’apercevoir ?

Âgé de deux semaines, le petit panda ne se montre pas encore. Un peu comme les chatons, il faut attendre encore environ trois mois pour qu’il commence à sortir tout seul de sa cachette. Les visiteurs estivaux auront peut-être la chance de l’apercevoir lors des déplacements de sa mère de nid en nid !

Le bébé panda roux