Touraco de Livingstone

(Photos – Pierre Demeure et Anne-Gwenaël Perio)

Informations

– Nom scientifique : Tauraco livingstonii

– Classe : Oiseaux

– Ordre : Musophagiformes

– Famille : Musophagidés

– Habitat : Montagnes et forêts côtières

– Localisation géographique : Sud-Est de l’Afrique (du Burundi à l’Afrique du Sud)

– Taille : 45 cm environ

– Poids : Mâle : 280 à 280g. Femelle : 260 à 350 g

– Espérance de vie : Inconnue

– Reproduction : 22 à 23 jours d’incubation. 2 œufs

– Régime alimentaire : Essentiellement frugivore (fruits, fleurs, graines, baies, insectes, petits mollusques, larves, lépidoptères)

Description

Le touraco de Livingstone est un petit oiseau au plumage à dominante verte. La tête, le cou et la poitrine sont d’un vert plus clair que le reste des plumes, qui ont tendance à prendre également une coloration bleu-violacé. Il se reconnait aux deux barres blanches qu’il porte autour de l’œil et aux plumes de sa huppe, ornées de blanc à leur extrémité. C’est une espèce arboricole qui ne descend que très rarement au sol, préférant se déplacer d’arbres en arbres. A l’image du touraco à joues blanches, le touraco de Livingstone est sédentaire, territorial et vit en famille avec ses petits. En période de reproduction, les deux parents s’occupent de leur progéniture, participent à la couvaison des œufs et au nourrissage des oisillons, dont la croissance est très rapide.

Conservation

Le touraco de Livingstone est une espèce assez commune. Il n’est pas particulièrement menacé, mais il subit les effets de la dégradation de son milieu naturel. De plus, bien que très apprécié des éleveurs privés, il reste assez rare en captivité du fait des difficultés rencontrées pour son élevage.

L’UICN l’a donc classé dans la catégorie « Préoccupation mineure ».