Populus alba – Peuplier blanc – peuplier argenté – peuplier de Hollande – peuplier à feuilles d’érable

Famille : SALICACEAE

Type : arbre

Floraison : mars-avril

Origine : Europe et Asie occidentale et centrale.

Habitat : Bords de rivière et zones humides

Etymologie : Le terme latin « Populus » désigne un peuplier. Le terme « alba » signifie, quant à lui, “blanc” et fait référence à l’écorce de l’arbre et à la couleur blanc argenté du dessous de ses feuilles.

Particularité : C’est un arbre robuste de taille moyenne, de 20 à 30 m de hauteur, pouvant vivre de 200 à 300 ans. Son écorce blanche, lisse, devient épaisse, grise et rugueuse avec l’âge, puis finit par se crevasser et former des lenticelles en forme de losanges.

Les feuilles du peuplier blanc sont remarquables : polymorphes, leurs limbes palmés rappellent un peu la feuille d’érable. Elles sont vert sombre sur le dessus, et ont un revers cotonneux blanc et scintillant. Elles sont caduques, et prennent une teinte dorée à l’automne.

Les fleurs s’épanouissent avant l’arrivée du feuillage, en longs chatons compacts, rouge pour les mâles, gris pour les femelles. L’arbre est dioïque, fleurs mâles et fleurs femelles sont sur deux individus différents.

Son bois peu dense se travaille facilement, mais se polit mal. On l’utilise généralement pour en faire de la pâte à papier, des allumettes, des emballages ou contreplaqués, mais il peut aussi être utilisé en menuiserie, ou comme bois de charpente. Planté à titre ornemental, cet arbre peut aussi servir de coupe-vent. Enfin, son écorce contient de la salicine, utilisée comme fébrifuge.

Le saviez-vous ? Le peuplier blanc est l’un des hôtes du papillon grand sylvain (Limenitis populi) qui est en voie de disparition.