Informations

Nom commun : Oie-pie – oie semi-palmée – canaroie semi-palmée

Nom scientifique : Anseranas semipalmata

Classe : Oiseaux

Ordre : Ansériformes

Famille : Anatidés

Habitat : Prairie humides, zones inondables, marais, rivières

Localisation géographique : Nord de l’Australie, Sud de la Nouvelle-Guinée

Taille : 70 à 90 cm

Poids : 2 à 3 kg

Espérance de vie : 32 ans dans la nature

Reproduction : La saison de reproduction est liée à la saison des pluies. Les oies semi-palmées vivent en colonies et sont polygames. En effet, on retrouve souvent un mâle avec deux femelles. Le nid est large, en forme de coupe, et fait de végétation. Le nombre d’œufs pondu varie en moyenne entre 5 et 11, déposé par une ou les deux femelles. Le trio se relaye pour couver les œufs pendant environ 23-25 jours, et s’occupent ensemble des oisons, qu’ils protègent avec une grande vigilance. Les jeunes pourront voler dès 11 semaines, mais ne seront mâture sexuellement que vers 2-3 ans.

Régime alimentaire : L’oie semi-palmée est végétarienne. Son régime alimentaire est principalement composé de brins d’herbe, de joncs, de roseaux, et également de bulbes et de rhizomes, que l’oie pie déniche en creusant profondément avec son bec.

 

Description

L’oie semi-palmée ne ressemble à aucun autre oiseau : Tout d’abord par ses couleurs, la tête, le cou, le dessus de la poitrine, des ailes et de la queue noirs, contrastant avec le blanc du ventre, du manteau et du dessous des ailes (d’où l’appellation oie-pie !). Son bec est jaune rosée, et ses pâtes, à la palmure quasi inexistante, jaune-orange. En outre, l’oie semi-palmée possède une bosse sur la tête, plus ou moins grosse en fonction de son âge et de son sexe.

Conservation

La taille de la population est estimée à 1 million d’individus, et l’espèce n’est pour le moment pas considérée comme menacée. Mais à cause des changements climatiques, son habitat pourrait être menacé, et l’UICN l’a donc classé « en préoccupation mineure ».