Hamamelis (x) intermedia ‘Jelena’ – Hamamelis intermedia ‘Diane’ –  Noisetier de sorcière

Famille : HAMAMELIDACEAE

Type : arbuste

Floraison : décembre – janvier – février

Origine : Horticole

Habitat : Sous-bois et lisière de sous-bois

Étymologie : Hamamelis vient du grec hama, « ensemble », et mêlon, fruit ou pomme. Le nom de noisetier de sorcière fait référence quant à lui à son feuillage évoquant celui du noisetier et de son improbable floraison aux nombreux pétales allongés et fripés, presque griffus comme les doigts d’une sorcière.

Particularité : ‘Jelena’ est un grand arbuste, vigoureux, qui grandit lentement, avec un port évasé et des branches ascendantes, atteignant à maturité 4 m en tous sens. Son feuillage, caduc, est composé de feuilles ovales, d’abord vert jaunâtre aux reflets bronze au printemps, puis vert sombre en été, et qui se colore en automne de jaune et d’orange cuivré, parcouru de zones vertes. Ses fleurs, parfumées, abondent sur les rameaux nus durant les mois de janvier et de février, et sont colorées d’orange clair cuivré, d’ocre jaune, et fardés de rouge à la base.

‘Diane’ est un arbuste rustique. Ses fleurs apparaissent dès le mois de décembre. Il égaye ainsi la saison de ses filaments rouge grenat rassemblés en bouquets sur les tiges nues. Son feuillage caduc émerveille aussi dès l’automne en virant au jaune et au rouge.

Le saviez-vous ? Les hamamélis ont des vertus anti-inflammatoire, vasoconstrictrices et astringentes. Elles sont donc souvent utilisées pour lutter contre les affections du système veineux.