Martin de Rothschild, le plus beau siffleur !

Martin de Rothschild

Leucopsar rothschildi

Qui sont-ils en quelques mots ?

Le martin de Rothschild appelé aussi étourneau de Bali ou étourneau de Rothschild, est un cousin du mainate. Son plumage est blanc à l’exception des extrémités noires des ailes et de la queue. Le tour de ses yeux est nu et nous laisse voir une peau de couleur bleue. De longues plumes blanches forment une crête érectile sur sa tête.

Son espérance de vie est d’en moyenne 25 ans et mesure 25 cm de long pour un poids maximum de 115 grammes. La femelle pond en moyenne 2 à 3 œufs qu’elle couve de 12 à 14 jours.

Vivant en groupes de 30 à 60 oiseaux hors des périodes de reproduction, les martins de Rothschild se rassemblent le soir pour se percher en haut des arbres où ils dorment entre couple. Ils quittent l’arbre peu après l’aube pour partir à la recherche de nourriture. Il est très rare que cette espèce descende au sol, sauf si la saison est sèche. Il ne descend que pour boire, cela équivaut certainement à une adaptation pour se prémunir contre les prédateurs. Il est peu visible dans son habitat naturel.

Cette espèce se reproduit durant la saison des pluies, entre janvier et avril. C’est un oiseau monogame et très fidèle. Les jeunes se nourrissent seuls à l’âge de 4-5 semaines, et seulement un seul survit généralement à cette période.

Où habitent-ils ?

Le martin de Rothschild est endémique de l’île de Bali en Indonésie, dont il est l’oiseau symbole national. Il vit dans les forêts ouvertes et sous-bois herbeux. Il est malheureusement  aujourd’hui pratiquement éteint dans la nature.

Que mangent-ils ?

Le martin de Rothschild se nourrit de graines, fruits, insectes, vers de terre et parfois de petits reptiles.

Le saviez-vous ?

  • Son nom vient du Baron Anglais Lionel Walter Rothschild, banquier et ornithologue, qui a financé de nombreuses expéditions dans le monde afin d’enrichir son muséum d’histoire naturelle privé.
  • Il est, à la fois, l’un des oiseaux les plus rares et les plus menacés.

Quel est son statut de conservation ?

Le martin de Rothschild est classé comme EN DANGER CRITIQUE D’EXTINCTION sur la liste rouge de l’IUCN. Depuis plusieurs années, le Martin de Rothschild frôle l’extinction à l’état sauvage. En effet, La population de cette espère est estimée à moins de 200 individus dans leur milieu naturel.

Statut de menace du touraco de Fischer

Statut de conservation d’une espèce : Indicateur permettant d’évaluer l’ampleur du risque d’extinction de l’espèce à un instant donné.

Une espèce classée « en danger critique d’extinction » est plus menacée de disparition qu’une espèce de statut « vulnérable ».

UICN : Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Quelles menaces pèsent sur la population de Martin de Rothschild ?

Les principales menaces qui pèsent sur le martin de Rothschild sont :

  • Le commerce d’oiseaux exotiques ;
  • La destruction de son habitat, les forêts converties en plantations d’espèces exotiques ;
  • Le commerce illégal reste néanmoins la plus grande menace.
  • Les perturbations humaines sont l’une des plus importantes menaces de l’espèce.

Quelles sont les actions de conservation pour le protéger ?

      1. Programme de conservation dans les parcs zoologiques, ex situ :

Un Programme Européen d’Élevage (EEP) a été mis en place dans le but d’essayer de sauver cette espèce. L’avenir est cependant loin d’être assuré pour cette espèce même si l’on estime à environ un millier  le nombre d’individus en captivité.

Logo du Programme Européen d’Élevage

     2. Programme de conservation sur le terrain, in situ :

  • Programmes éducatifs ;
  • Recherche et surveillance ;
  • Protection des terres et de l’eau ;
  • Gestion des espèces.

Que fait le Parc de Clères pour le Martin de Rothschild ?

Sensibilisation du public :

Les populations captives des parcs zoologiques sont une source de sensibilisation à la protection des Martins de Rothschild et d’éducation environnementale majeure. Pour mieux protéger cette espèce il est impératif de la faire connaître au grand public.

Conservation : Programme de reproduction :

Le Parc de Clères participe au programme d’élevage européen (EEP) afin de sauvegarder l’espèce.

Vous pouvez observer un couple de martin de Rothschild dans l’une des volières du parc où ils cohabitent avec un couple de grand hocco. Le mâle vient du zoo d’Atika en Grèce et est arrivé en 2014 au Parc de Clères et la femelle vient du zoo de Mulhouse et est arrivée en 2017.

Venez découvrir les Martins de Rothschild au Parc de Clères !

Et pour terminer, voici le défi de la semaine : défi Martin de Rothschild