La bernache à cou roux

 Branta ruficollis

Ce bel oiseau est très reconnaissable à son plumage. Découvrez la bernache à cou roux dans cet article et à la fin un défi vous est proposé!

 Qui est-elle en quelques mots ?

La Bernache à cou roux fait partie de la famille des anatidés, dans laquelle on peut compter pas moins de 165 espèces qui sont toutes liées au milieu aquatique, principalement des eaux douces.

Mesurant environ de 54 cm à 60 cm de longueur pour 116 à 135 cm d’envergure, elle peut peser jusqu’à 1625 grammes. Dans la nature, cet oiseau à une durée de vie en moyenne de 15 ans.

La bernache à cou roux a un plumage facilement reconnaissable, composé de trois couleurs : le corps et le derrière du cou sont noirs tandis que les joues et le cou sont roux avec un liseré blanc. Il est difficile de différencier le mâle et la femelle car ils ont le même plumage mais le mâle est malgré tout un peu grand que la femelle.

La bernache à cou roux est très grégaire, c’est-à-dire qu’elle vit en groupe et elle est monogame. La femelle couve seule les œufs, mais le mâle ne reste jamais trop loin pour la défendre d’éventuelles attaques. La femelle peut s’absenter quelques heures du nid pour aller se nourrir. Le couple s’occupe des jeunes pendant 3 ou 4 ans, l’âge de leur maturité sexuelle.

Où habite-elle ?

La bernache à cou roux niche dans la toundra du nord de la Sibérie. On la trouve alors près de l’eau sur les rives herbeuses. Elle hiverne dans les steppes du sud-est de l’Europe, au bord de la mer Noire, de la mer Caspienne et de la mer d’Aral. En hiver c’est surtout au bord des lacs, des réservoirs et des marais qu’on la rencontre. En hivernage elle s’écarte beaucoup plus des zones aquatiques.

Alimentation

La bernache à cou roux se nourrit surtout d’herbes qu’elle broute à terre. Elle se nourrit également de graines, de tubercules, de germes de céréales et quelques fois même de plantes aquatiques.

Le saviez-vous ?

  • La bernache à cou roux fait souvent son nid près de l’habitat d’un rapace (faucon pèlerin, chouette harfang…) pour s’assurer une protection contre les renards ou les hermines.
  • Par grand froid, elles se serrent les unes contre les autres pour se tenir chaud. Elles peuvent alors former un groupe qui peut atteindre plusieurs milliers d’individus.
  • Cette bernache est la plus colorée et la plus gracieuse de toutes et elle est particulièrement sociable et discrète.
  • Contrairement aux autres oies, elles volent en groupes serrés et soudés à la manière des étourneaux plutôt qu’en formation de V.

Quel est son statut de conservation ?

La bernache à cou roux est classée VULNERABLE sur la liste rouge de l’IUCN. Elle a subit un déclin de 56% au cours de ces dernières années

Statut de conservation d’une espèce : Indicateur permettant d’évaluer l’ampleur du risque d’extinction de l’espèce à un instant donné.

Une espèce classée « en danger critique d’extinction » est plus menacée de disparition qu’une espèce de statut « vulnérable ».

UICN : Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Quelles menaces pèsent sur la population de Bernaches à cou roux ?

L’espèce est considérée aujourd’hui en danger d’extinction de par son constant déclin. Les principales menaces qui pèsent sur les Bernaches à cou roux sont :

  • La chasse excessive et illégale sur les aires d’hivernage ;
  • Le drainage des zones humides (mise en culture) ;
  • L’exploration pétrolière et les changements climatiques menacent les zones de nidification.

Quelles sont les actions de conservation pour la protéger ?

  1. Programme de conservation dans les parcs zoologiques, ex situ:

Reproduction dans le cadre d’un plan d’élevage européen pour maintenir une population captive en parc animalier = EEP

  1. Programme de conservation sur le terrain, in situ,
  • Programmes éducatifs sur les sites clés ;
  • Recherche et surveillance sur place ;
  • Protection des terres et gestion des espèces.

Que fait le Parc de Clères pour la bernache à cou roux ?

Programme de reproduction :

Le Parc de Clères participe au programme d’élevage européen (EEP) afin de sauvegarder l’espèce. Vous pouvez observer nos 7 bernaches à cou roux adultes en face du château. Cette année, un des couples de bernaches à cou roux que nous avons, à donné naissance à deux jeunes.

 

Sensibilisation du public :

Les populations captives des parcs zoologiques sont une source de sensibilisation à la protection des bernaches à cou roux et d’éducation environnementale majeure. Pour mieux protéger cette espèce il est impératif de la faire connaître au grand public.

Et vous que pourriez-vous faire pour aider la bernache à cou roux?

Vous pouvez venir les observer au Parc de Clères !


Le défi de la semaine :

dessine ta propre bernache!

Défi Bernache à cou roux