Informations

Nom commun : Ibis sacré

Nom scientifique : Threskiornis aethiopicus

Classe : Oiseaux

Ordre : Pelecaniformes

Famille : Threskiornithidés

Habitat : À proximité des côtes, rivières et cours d’eau

Localisation géographique : Toute l’Afrique au sud du Sahara à l’exception des forêts humides, Madagascar, Irak

Taille : 65-89 cm

Poids : 1500 g

Espérance de vie : 21 ans

Reproduction : Saison de reproduction entre mars à août, 2 à 3 œufs par couvée, 28-29 jours d’incubation. Le nid de branchettes est une plateforme construite dans les buissons ou dans un arbre. Les deux parents couvent les œufs.

Régime alimentaire : Insectes, vers de terre, amphibiens (grenouilles), reptiles (lézards), poissons, œufs, graines.

Description

L’ibis sacré est un oiseau de taille moyenne, avec le corps presque entièrement blanc, si ce n’est la tête, le cou, le bout des ailes et le bas du dos, noirs. Comme tous les ibis, son bec est recourbé vers le bas.

Conservation

La population d’ibis sacrés est estimée entre 200 000 et 450 000 individus matures dans son milieu naturel, population stable. Dans certains endroits, l’espèce est chassée et ses œufs sont collectés. L’UICN l’a classée « en préoccupation mineure » sur sa liste rouge.

En France, suite à une échappée à la fin du XXe siècle en Bretagne, l’ibis sacré a commencé à coloniser la partie Ouest. Comme il n’est pas censé y être présent naturellement, et qu’il ne possède pas de prédateur naturel, il entre en compétition avec la biodiversité locale, la mettant ainsi en danger et  perturbant l’écosystème déjà existant. Il a ainsi été classé comme “espèce invasive”.