Ibis rouge

(Photos – Pierre Demeure et Anne-Gwenaël Perio)

Informations

– Nom scientifique : Eudocimus ruber

– Classe : Oiseaux

– Ordre : Pelecaniformes

– Famille : Threskiornithidés

– Habitat : Vasières, lagunes, mangroves, marais, estuaires

– Localisation géographique : Sud-Est des Etats-Unis, Nord de l’Amérique du Sud

– Taille : 56 à 61 cm. Envergure : 101 cm

– Poids : 772 à 935 g

– Espérance de vie : 16 ans dans la nature

– Reproduction : 19 à 23 jours d’incubation. 3 à 5 oeufs

– Régime alimentaire : Piscivore (crustacés, invertébrés et insectes aquatiques, poissons)

Description

Les ibis rouges sont une espèce qui se caractérise par des pieds légèrement palmés, un fin bec incurvé vers le bas et surtout un magnifique plumage presque entièrement rouge, hormis l’extrémité bleu-noir lustré des ailes. Cette couleur varie du rouge écarlate au rose-orangé selon la population, la saison et la nourriture. La coloration spectaculaire de l’ibis rouge est due à la présence de caroténoïde, un pigment contenu dans les petits crustacés qu’il consomme. En captivité, ses couleurs se fanent progressivement si son alimentation est déficitaire en caroténoïde.  Les jeunes se distinguent par leurs couleurs ternes. Ils naissent brun, avec un ventre blanc. Des taches rouges apparaissent au fur et à mesure de leur croissance et ils deviennent totalement rouges au bout de deux ans.

Compte tenu de la superficie de son aire de répartition, l’ibis rouge fréquente une grande variété d’habitats, toujours fortement liés aux milieux aquatiques. Il y recherche sa nourriture en fouillant la vase avec son long bec recourbé. L’espèce est nomadique et entreprend de courtes migrations entre les emplacements du littoral où elle se nourrit et les zones humides à l’intérieur des terres où elle vit. Les ibis rouges sont également très grégaires, bien que les querelles territoriales entre mâles soient assez nombreuses. Ils volent, se nourrissent et nichent en grands groupes.

A la période de reproduction, les mâles déploient tous leurs artifices pour conquérir plusieurs partenaires, puis, les couples s’installent sur les sites de nidification à la mi-septembre. Leurs nids sont construits dans les arbres, à proximité les uns des autres pour impressionner les prédateurs. La ponte n’intervient cependant qu’au début du mois de novembre et jusqu’à la fin décembre. Quand ils naissent, les poussins sont totalement impuissants et incapables de se nourrir sans l’aide des adultes, qui régurgitent les aliments à l’intérieur de leur bec. Les jeunes grandissent vite et effectuent les premières sorties au bout de 15 jours. Mais, ils n’acquièrent totalement les mécanismes du vol qu’au bout de 35 jours et ne sont complètement indépendants qu’à l’âge de 75 jours. Les deux adultes partagent la responsabilité des soins et de l’éducation des jeunes. Tous deux couvent, se chargent du nourrissage et montent la garde contre les prédateurs à tour de rôle.

Conservation

L’ibis rouge, bien qu’ayant peu de prédateurs naturels, est une espèce protégée depuis de longues années. Il fait en effet l’objet d’un intense braconnage pour ses plumes qui sont très recherchées. L’UICN l’a donc tout de même classé dans la catégorie « Préoccupation mineure ».