Grand Hocco

Informations

– Nom scientifique : Crax rubra

– Classe : Oiseau

– Ordre : Galliformes

– Famille : Cracidés

– Habitat : Froêts humides jusqu’à 1200 m d’altitude

– Localisation géographique : Amérique Centrale, nord-ouest de l’Amérique du Sud

– Taille : 78 à 92 cm

– Poids : 4300 à 4800 g

– Espérance de vie : 11 ans

– Reproduction : 2 œufs, couvés pendant 25 à 29 jours.

– Régime alimentaire : fruits, baies, graines, insectes, petits animaux

Description

 

Le grand hocco présent un net dimorphisme sexuel. Le mâle possède un plumage blanc sur le ventre et sur le dessus noir, un bec jaune court et crochu surmonté d’un tubercule jaune. Sur sa tête, il a une huppe de plumes bouclées et ses pattes sont grises. Au contraire, la femelle est polymorphique, elles peuvent posséder 3 plumages différents : un avec des rayures blanches sur la tête, le cou, le dos et els ailes ; un avec la tête noire et le reste du corps brun rougeâtre ; et un avec la tête noire et le reste du corps brun foncé. Les 3 ont la queue rousse avec des rayures blanche, le bec jaune sans tubercule et les pattes blanches.

Cette espèce vit la plupart du temps au sol, seul, en couple ou en petits groupes et dort dans les arbres. Dès qu’il repère un danger, le mâle dominant, qui est à la tête du groupe, pousse de petits sifflements plaintifs. Dès que cet oiseau est perturbé, étant timide et prudent, il choisit la plupart du temps de s’enfuir en courant. Il s’envole uniquement pour se réfugier dans des arbres.

Conservation

Le grand hocco, même classé « vulnérable » (VU) par l’IUCN, n’est pas immédiatement en danger d’extinction car son territoire est vaste et ses effectifs sont estimés entre 10 000 et 60 000 oiseaux. Son effectif est tout de même considéré comme en déclin important. Son habitat étant fortement dégradé par la déforestation est devenu très morcelé. De grande taille, il est une cible assez facile pour les chasseurs qui le chassent pour sa viande. De plus, la construction de routes forestières pour l’exploitation des parcelles accentue la dégradation de son habitat. Les incendies sont également une grande menace pour lui, il est également apprécié come oiseau en captivité.