Informations

Nom commun : Eperonnier chinquis

Nom scientifique : Polyplectron bicalcaratum

Classe : Oiseaux

Ordre : Galliformes

Famille : Phasianidés

Habitat : forêts tropicales humides de plaine et de montagne jusqu’à 1800 m d’altitude.

Localisation géographique : nord-est de l’Inde, Bhoutan, Chine, Myanmar, Bengladesh, Laos, Vietnam, Cambodge.

Taille : 50 à 75 cm de long

Poids : 450 g à 1 kg

Espérance de vie : 15 ans

Reproduction : Le mâle effectue une parade nuptiale en plusieurs temps : D’abord, il émet différents cris en haussant sa huppe tout en s’approchant lentement de la femelle. Puis il dépose une offrande devant elle. Si elle la prend, il t’écrase au sol en étalant ses ailes et sa queue, pour faire la roue, comme les paons, mais soit latéralement, soit de manière frontale, tout dépend où se trouve la femelle. Le nid est en général au sol, au pied d’un buisson ou dans de hautes herbes. La femelle y dépose 2 œufs, qui seront couvés 21 jours.

Régime alimentaire : Omnivore. Il consomme des graines, des baies, des fruits et des invertébrés.

 

Description

Les éperonniers doivent leur nom à la présence, chez le mâle, d’éperons au niveau des pattes. Le mâle est reconnaissable à son plumage brun-gris, orné de superbes ocelles bleu-vert métallique sur les ailes et le manteau. Il possède enfin une crête grise sur la tête. La femelle, quant à elle, est plus petite que le mâle et plus terne.

 

Conservation

La taille de la population est inconnue, mais on estime qu’elle diminue dans certaines zones, à cause de la déforestation, notamment. L’espèce est classée en « préoccupation mineure » sur la liste rouge de l’UICN.