Informations

Nom commun : Emeu

Nom scientifique : Dromaius novaehollandiae

Classe : Oiseaux

Ordre : Struthioniformes

Famille : Casuariidés

Habitat : Forêt ouverte et plaine semi-aride

Localisation géographique : Australie

Taille : 150 à 190 cm

Poids : 30 à 55 kg

Espérance de vie : 5 à 10 ans à l’état sauvage / 15 à 20 ans en captivité

Reproduction : L’émeu s’apparie en décembre-janvier. Avant la copulation, la femelle émet un son qui ressemble à un battement de tambour. Pour le mâle c’est le signal qu’il faut commencer à construire le nid sur le territoire où la femelle le rejoindra plus tard.

Le nid est construit en coupe avec des herbes et peut faire jusqu’à un mètre de diamètre. En avril-mai, la femelle pond de 9 à 11 gros œufs vert foncé. Le mâle les couve alors que la femelle s’en va. Pendant cette période, le mâle ne mange pas et ne boit pas, il vit sur ses réserves de graisse. Les poussins éclosent au bout de 56 jours et quittent rapidement le nid. Ils font entre 440 et 500 grammes.

Régime alimentaire : omnivore (fleurs, graines, fruits, racines, insectes, petites vertébrés

Cet animal parcourt de longs trajets en quête de nourriture

Description

L’émeu appartient au groupe des ratites dont l’une des particularités est l’absence d’une partie osseuse de la poitrine intervenant dans le vol. Après l’autruche, c’est le deuxième plus grand oiseau de la planète.

Son plumage long et frisé est brun foncé à brun-gris. Les faces latérales du cou sont couvertes par une peau nue, bleue. Le bec est gris foncé, les ailes sont atrophiées et cachées sous les plumes. Elles peuvent être écartées par temps chaud pour favoriser le refroidissement corporel. Le corps massif est porté par deux grandes pattes grises munies de trois grands orteils dirigés vers l’avant (adaptation à la course) à chaque pied. Ces pattes puissantes leurs permettent de se déplacer très rapidement (environ 50 km/h) et de se défendre.

Les poussins ont un crâne tacheté et un corps duveteux rayé de bandes noires et brunes.

En dehors de la saison de reproduction, l’émeu est un oiseau grégaire, vivant en petites bandes.

Conservation

Jusqu’au XVIIIème siècle, plusieurs espèces d’émeus habitaient l’Australie et les îles environnantes. Ces populations ont été anéanties par les premiers colons. Ces oiseaux furent tués pour leur chair ainsi que leur huile extraite de leur corps et utilisée comme médicament ou pour l’éclairage. Les émeus d’Australie ont survécu malgré plusieurs campagnes officielles visant à réduire leurs effectifs en raison des dégâts occasionnés dans les champs de céréales.

Actuellement la population d’émeu est stable. L’espèce a le statut « préoccupation mineure » sur la liste rouge UICN des espèces menacées.