Connaissez-vous les gibbons ?

Découvrez les gibbons du parc, et retrouvez un défi en fin d’article !

Gibbons à favoris roux de l’île.

Nomascus gabriellae et Nomascus leucogenys

Qui sont-ils en quelques mots ?

Ce sont des mammifères appartenant à l’ordre des Primates et à la famille des grands singes composée des gorilles, des bonobos, des orang-outans, des chimpanzés et bien sûr des gibbons. Ces espèces vivent uniquement en Asie du Sud-Est.

Les gibbons à favoris sont des singes arboricoles qui se déplacent de branche en branche par brachiation. Leur corps possède plusieurs adaptations à ce type de déplacement : longs bras, pouces et orteils opposables, longue main en crochet, ongles courts (au lieu de griffes), doigts longs et recourbés, poignets souples (leurs os formant une boule logée dans une cavité).

Dessin main de Gibbon – Peggy Le Guern

https://www.brut.media/fr/entertainment/comment-les-gibbons-se-deplacent-dans-les-arbres-ec799992-2801-42e7-99a5-fac06c617758

Monogames, ils vivent en groupes familiaux, très soudés autour du couple reproducteur. Ils communiquent et se défendent par des cris. Leur chant bien spécifique, qui peut s’entendre à plusieurs kilomètres, leur permet de marquer leur territoire.

Chez les gibbons à favoris roux, le mâle est noir avec des favoris (poils des joues) roux, tandis que les mâles gibbons à favoris blancs ont les favoris blancs.

Pour chacune des deux espèces, la femelle est beige foncé. Les petits naissent beiges, puis deviennent noirs. Ils prendront leur couleur définitive arrivés à l’âge adulte, soit à environ 7 ans. Le mâle reste noir tandis que la femelle redevient beige à maturité sexuelle.

(Photos de nos familles ou dessin de Peggy Le Guern)

Où habitent-ils ?

Source « L’atlas des mammifères »

Les gibbons à favoris roux vivent dans la canopée des forêts tropicales sempervirentes d’Asie du Sud-Est (Laos, Cambodge, Vietnam).

Source « L’atlas des mammifères »

Les gibbons à favoris blancs vivent dans la canopée des forêts pluvieuses sub-tropicales d’Asie du Sud-Est (Laos, Vietnam, Sud de la Chine).

Que mangent-ils ?

Les gibbons à favoris roux et blancs sont omnivores à tendance frugivores. Ils peuvent donc manger des fruits mais également des feuilles, des fleurs, des insectes et des œufs.

Le saviez-vous ?

Leur chant bien spécifique leur permet de marquer leur territoire et peut s’entendre à plusieurs kilomètres. Ils utilisent également ces vocalises lors de comportement d’accouplement. Chaque espèce de gibbon possède son propre chant.

Écoutez le ici : https://www.youtube.com/watch?v=iEAw3eA1G0M

Dans la famille gibbons, la femelle est dominante !

Quel est son statut de conservation* ?

Le gibbon à favoris blancs est un des 25 primates les plus menacés au monde. Son statut UICN est « en danger critique d’extinction » ; le gibbon à favoris roux quant à lui est classé « en danger d’extinction ».

Différentes catégories de conservations des espèces

Le statut de menace du gibbon à favoris blanc est en rouge : en danger critique. Celui du gibbon à favoris roux est en orange : en danger.

* Statut de conservation d’une espèce : Indicateur permettant d’évaluer l’ampleur du risque d’extinction de l’espèce à un instant donné. Une espèce classée « en danger critique d’extinction » est plus menacée de disparition qu’une espèce de statut « vulnérable ».

Quelles menaces pèsent sur la population des Gibbons à favoris ?

Ils font face, partout dans leur aire de répartition, à :

  • La déforestation: destruction de son habitat ;
  • Le braconnage : les gibbons sont chassés pour leur viande ;
  • Au marché illégal d’animaux de compagnie.

Quelles sont les actions de conservation pour le protéger ?

  • Lutte contre la déforestation ;
  • Boycott de l’huile de palme non durable ;
  • Reproduction en parc animalier dans le cadre d’un plan d’élevage européen = EEP, programme d’élevage ex situ
Logo du Programme Européen d’Élevage
  • Programme de conservation sur le terrain, in situ, grâce à des associations :

Kalaweit

https ://www.kalaweit.org/

Logo de Kalaweit

Anoulak

https://www.conservationlaos.com/

Logo d’Anoulak

Que fait le Parc de Clères pour les Gibbons à favoris ?

  • Programme d’élevage européen :

Le Parc de Clères participe aux EEP des Gibbons à favoris blancs et roux.

  • La famille de gibbons à favoris blancs est composée du père né en 2004 en République Tchèque, arrivé à Clères en 2010 et de la mère née à Clères en 1989. Ils ont eu une femelle née en 2014.
  • La famille de gibbons à favoris roux se compose du père né en 1994, arrivé en 2001 de Hong Kong et de la mère née en 1998 à Mulhouse, arrivée à Clères en 2006.

Ils ont eu un mâle né en 2015 à Clères et une femelle née en 2017 à Clères.

  • Sensibilisation du public :

– Les populations captives des parcs zoologiques sont une source de sensibilisation à la protection des gibbons et d’éducation environnementale majeure. C’est pour cela que des animations nourrissage sont proposées.

– Le Parc de Clères accueille Kalaweit sur certains évènements pour permettre à cette association de se faire connaître des visiteurs du Parc. Pour le moment, Anoulak n’a pas eu l’occasion de venir au Parc.

Et vous que pourriez-vous faire pour aider les Gibbons ? 

Vous pouvez soutenir les associations Kalaweit et Anoulak en adhérant ou faisant un don.

https://www.kalaweit.org/nous-aider-financierement.php

https://www.conservationlaos.com/support-us/

Vous pouvez participer en changeant vos comportements :

  • Adopter un mode de vie qui aide à la préservation des forêts ;
  • Raisonner vos besoins de consommation ;
  • Éviter tous les produits contenant de l’huile de palme (aussi appelée huile végétale) ou acheter des produits utilisant de l’huile de palme durable.

… Et venir voir les gibbons au Parc de Clères !

Et pour terminer en s’amusant, réalisez ce petit défi : Défi du gibbon (1)