La conservation des espèces passe par la reproduction. Dans un zoo, c’est l’une des missions principales. Le parc de Clères attend à chaque saison plusieurs naissances. Voici les dernières :

Septembre 2017

Un goura de Scheepmaker (Goura scheepmakeri) a éclos le 18 Septembre 2017. Il s’agit de la première éclosion de cette espèce au parc de Clères. Une très bonne nouvelle pour cette espèce listée comme « vulnérable » sur la liste rouge de l’IUCN.

Juin 2017

Une grue de Mandchourie (Grus japonensis) a éclos. Pour protéger cette espèce « en danger » d’extinction le parc de Clères s’est associé à un projet de renforcement de  population dans la réserve naturelle de Khingansky en Russie. Plusieurs oiseaux élevés en captivité ont ainsi été relâchés dans des sites naturels de reproduction.

Une perruche souris (Myiopsitta monachus) a éclos.

Mars 2017
2 Tamarins empereurs (Saguinus imperator) sont nés dans le cadre du programme d’élevage européen (EEP).

Janvier 2017
Un petit gibbon à favori roux (Nomascus gabriellae) vient agrandir la famille de l’île aux gibbons. Cette naissance entre dans le cadre de l’EEP auquel Clères participe. Le parc apporte également son soutien au projet Kalaweit, qui agit en faveur des gibbons dans les forêts d’Indonésie.