Aquilegia vulgaris – Ancolie des jardins

Famille : RANUNCULACEAE

Type : vivace

Floraison : mai, juin

Origine : Europe

Habitat : prairies, clairières, bois de feuillus

Etymologie : Aquilegia vient du latin aquila qui signifie « aigle », faisant allusion à la forme des éperons qui ressemblent à des serres d’aigle.

Particularité : L’ancolie des jardins est une plante vivace que l’on trouvait souvent autrefois dans les jardins, et que l’on redécouvre aujourd’hui. Elle mesure entre 40 et 80 cm de haut, en fonction des variétés. Bien qu’elle paraisse fragile, du fait de ses longues tiges fines, l’ancolie est en réalité une plante très résistante et rustique. Son feuillage caduc forme une rosette à la base. Il est divisé en lobes, plutôt arrondis, de couleur verte, parfois teintée de bleue.

Ses tiges sont duveteuses et se ramifient vers le haut. Perchées sur un long pédoncule, les fleurs ont les pétales en forme de cornet avec un éperon recourbé vers l’arrière. Généralement bleu violet, elles peuvent également être jaunes, blanches, roses, ou pourpres, et souvent les sépales sont d’un autre coloris que les pétales, ce qui donne des fleurs bicolores.

Le saviez-vous ? L’ancolie est utilisée en médecine pour ses propriétés antiscorbutiques, calmantes et antiputrides. Mais attention, la plante est toxique ! La sève peut entrainer des brûlures cutanées.